Nous découvrir

Daniel
Responsable Tennis

  • Date d'entrée au Club Med :
    Mai 2010
  • Villages :
    Djerba La Douce, La Caravelle
  • Formation :
    Brevet d’Etat Tennis
Mini-CV
  • Directeur sportif, Paris
  • Responsable Tennis
On ne peut vivre ces choses-là que si on est G.O au Club Med

J’ai rejoint le Club Med pour sortir de ma routine parisienne. A l’époque, j’avais un très bon poste de directeur sportif sur Paris… mais je m’ennuyais. Donc j’ai tout quitté pour le Club : mon boulot, mon appartement, ma copine parce que je savais qu’en intégrant cette entreprise j’allais changer de vie et surtout que cette nouvelle vie collerait parfaitement à mon personnage. A moi désormais le soleil, les rencontres, le tennis et la vie en village… Un an après, je ne regrette vraiment pas d’avoir sauté le pas !

Titulaire d’un Brevet d’Etat Tennis, j’ai pu intégrer le Club Med en tant que Responsable Tennis. Au quotidien, cela consiste à manager une équipe d’animateurs et de moniteurs Tennis et à élaborer le programme de l’activité sur le village. Pour exercer ce métier, il faut être organisé, rigoureux et force de proposition afin de dynamiser les activités. Il faut aussi être doté d’un excellent relationnel.

Selon moi, il ne s’agit pas d’avoir un excellent niveau en Tennis mais plutôt d’avoir de la technique, de la pédagogie ainsi qu’un certain sens de l’animation. C’est d’ailleurs ce qui me manquait un peu au début : j’étais trop orienté "performance" et je n’animais pas assez mes cours. Et puis mon responsable a pris quelques jours pour m’accompagner et me montrer comment m’y prendre. Il faut que les G.M progressent certes mais il faut aussi qu’ils y prennent du plaisir !

Deux saisons au Club m’ont appris la polyvalence et m’ont permis de gagner en assurance, que ce soit avec les G.M ou les G.O Aujourd’hui, je m’assume et profite pleinement de mes journées en donnant des cours de Tennis, en prenant le temps de discuter avec les G.M autour d’un verre, en participant ou en animant les spectacles… Je rencontre des gens très intéressants et je me rends compte aujourd’hui qu’on ne peut vivre ces choses-là que si on est G.O au Club Med…